Des centaines de centres commerciaux fermés à travers la Russie suite à la catastrophe de Kemerovo

centres commerciaux en Russie sont à l’arrêt @lefilfrancorussPrès de 30% des centres commerciaux en Russie sont à l’arrêt par décision administrative selon les estimations des acteurs de l’immobilier commercial. Cette mesure sans précédent est la conséquence de la catastrophe de Kemerovo où 64 personnes ont péri dans l’incendie d’un centre commercial fin mars. Le ministère des Urgences russe avait prévenu à l’époque : « Partout dans les régions nous avons des centres commerciaux comme celui de Kemerovo, semblables à des torches prêtes à être allumées ».
L’administration avait alors dépêché des contrôles de sécurité anti-incendie dans les centres commerciaux et les galeries marchandes à travers le pays. Les résultats n’ont pas tardé, conformes aux prévisions pessimistes. La presse spécialisée publie les listes des sites commerciaux fermés par décision de justice pour non-respect des règles de sécurité : six à Saratov, dix-sept à Togliatti et dans la région de Samara, seize dans la région de Kama etc. Les défaillances constatées lors des contrôles se répètent à l’infini : des alarmes incendie débranchées, des dispositifs d’extinction automatique inopérants, des issues de secours cadenassées pour prévenir des intrusions etc. Les sites concernés ne devraient pas rouvrir avant d’avoir été mis en conformité. Ca demandera du temps.
Dans la plupart des cas ces sites commerciaux sont logés dans d’anciens bâtiments industriels, des usines désaffectées appartenant à des entrepreneurs locaux. Leur architecture datant de plusieurs décennies, n’est pas à la hauteur des normes…

Vous avez lu une partie de l’article, le reste est réservé aux abonnés. Ce texte a été publié dans le Fil Franco-Russe N°161. Pour lire l’article en totalité et recevoir nos prochaines éditions : Profitez de notre offre d’essai gratuit