Les leçons russes du salon Mapic

Investissements immobilier commercial Russie @lefilfrancorussLe poids des investissements dans l’immobilier commercial en Russie s’est porté en 2019 sur des villes moyennes, entre 500 000 et un million d’habitants.

La quantité des nouvelles surfaces commerciales inaugurées durant les neuf mois 2019 en Russie est sensiblement identique comparé à la même période 2018 : 340 000 m² contre 330 000 m², selon les conclusions du cabinet immobilier Knight Frank. Le dernier salon de l’immobilier commercial Mapic à Cannes en novembre a été l’occasion de faire le point sur le développement du marché russe. Cette année ce sont les villes de 100 000 à 300 000 habitants qui verront le plus grand nombre de mètres carrés inaugurés. En 2018 cette palme revenait aux villes entre 0,5 et 1 million d’habitants, l’intérêt des promoteurs se porte maintenant sur des villes plus petites, mais aussi des formats réduits. Comme le constate Olga Antonova, directrice de l’immobilier commercial chez Crocus Group, un des leaders de ce marché en Russie : « La tendance chez nous est à la diminution de la partie commerces dans les centres commerciaux au profit de la partie services, et aussi à la diminution de la surface des points de vente. Nous nous adaptons aux nouvelles demandes des consommateurs, par exemple en créant des clusters regroupant des showroom des stylistes populaires sur les réseaux sociaux, en développant de nouveaux programmes de fidélité dématérialisés etc ».
Du côté des grandes villes en Russie, celles de plus d’un million d’habitants, les disparités des investissements dans l’immobilier commercial entre les cités deviennent fortes. Ainsi Samara, Ekaterinbourg et Nizhny se situent en tête du classement avec entre 700 000 et 1 000 000 m² de surface de vente. Une performance obtenue grâce à un développement intensif, par exemple à Ekaterinbourg le nombre de mètres carrés a presque doublé sur les six dernières années. En queue du palmarès les villes…

Le reste de cet article est réservé aux abonnés. Pour le lire et pour recevoir nos prochaines éditions : Profitez de notre offre d’essai gratuit

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.