Un tiers des ménages russes manque d’argent pour s’acheter des chaussures

Russes n’ont plus assez d’argent pour s’acheter des chaussures @lefilfrancorussPlus d’un tiers des ménages russes (35%) n’a plus assez d’argent pour s’acheter des chaussures deux fois par an, selon Rosstat. L’agence fédérale des Statistiques, l’équivalent local de notre Insee, vient de dresser un bilan de l’appauvrissement des consommateurs en publiant les résultats d’une grande enquête nationale menée auprès de 60 000 ménages en automne 2018. Elle note que 21% des foyers ne peuvent se permettre de manger des fruits régulièrement, 11% n’ont pas assez d’argent pour acheter des médicaments « de nécessité vitale », 25% ne peuvent plus inviter à la maison même pour des fêtes jugées importantes comme un anniversaire ou le réveillon du jour de l’An. Ils sont 79,5% des ménages à éprouver des difficultés pour acheter « le minimum nécessaire pour le bon fonctionnement du foyer » sans dépasser le budget disponible. 49% des foyers ne peuvent plus se permettre de passer une semaine de vacances par an hors du domicile.
Parmi les informations moins pessimistes de cette enquête : ils ne sont que 11% des foyers russes à ne plus pouvoir remplacer leurs habits quand ceux-ci sont usés. Cela ne signifie pas pour autant que la consommation de la mode est en train d’augmenter, la plupart des Russes sont désormais abonnés aux achats d’habillement sans marque sur des marchés couverts, un peu comme dans les années 90 avant l’avènement des enseignes occidentales.
Autre enseignement de cette enquête : si le marché de la mode existe toujours en Russie, il est désormais confiné à une partie de la classe aisée, peu nombreuse. L’ensemble du pays ne peut plus être perçu comme un terrain fertile qui n’attend que l’arrivée des marques pour pousser à consommer, le pouvoir d’achat manque à l’appel.
Apprenant le résultat de l’enquête, le président Poutine a immédiatement réagi par la voix de son porte-parole…

Le reste de cet article est réservé aux abonnés. Pour le lire et pour recevoir nos prochaines éditions : Profitez de notre offre d’essai gratuit

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.